Équipe Boualem Sendid

FUNGAL ASSOCIATED INVASIVE AND INFLAMMATORY DISEASES

 

 

PROJET :

Les recherches menées par l’Equipe 2 concernent le rôle des glycanes dans la modulation de la réponse inflammatoire et la régulation de la réponse adaptative dans le contexte de deux pathologies liées à la levure Candida albicans, la candidose invasive et la maladie de Crohn.

Ces recherches qui portent sur les relations entre glycanes et récepteurs lectiniques présents chez l’hôte, sont déclinées selon trois axes complémentaires i) physiopathologie expérimentale et ii) physiopathologie clinique et iii) développement d’outils diagnostiques issus de la recherche. La constitution de l’équipe permet une analyse allant de la biologie des levures à la pathologie alliant des compétences en microbiologie, immunologie et infectiologie. Les projets sont donc déclinés selon ces axes. Chacun apportent les connaissances permettant l’avancées des autres. Il s’agit d’une recherche translationnelle allant de la biologie fondamentale à l’application bioclinique.

Axe physiopathologie expérimentale : Il repose sur des études de biologie cellulaire et moléculaire des levures avec l’analyse de la glycosylation et de sa régulation et son impact sur la réponse de l’hôte.

cellwall21024580

Schéma de la paroi de Candida albicans montrant les différents constituants ; glycaniques et leur distribution

 

Plusieurs mannosyltransférases à l’origine des motifs oligomannosidiques présentés par les levures Candida ont été identifiées par l’équipe. La beta-mannosylation impliquant ces enzymes, porte sur différents accepteurs à l’origine de la variabilité de l’expression de surface des beta-mannosides et influençant la réponse de l’hôte au cours de l’infection, dont le phosphopeptidomannane (PPM), un glycolipide, le phospholipomanne (PLM), et différentes mannoprotéines majeures présentes à la paroi de C. albicans.

Régulation transcriptionnelle de la beta-1,2 mannosylation des glycoconjugués pariétaux de C. albicans : les données d’expression, au cours d’infections expérimentales, des gènes codant pour les 9 beta-1,2 mannosyl-transférases -chacune spécifique d’un substrat et/ou de l’étape de beta-1,2 mannosylation- vont permettre de mettre en évidence les processus de régulation de l’expression des beta-1,2 mannosides sur les différents glycoconjugués lors des différentes étapes d’infection.

Les relations structure-activité des beta-1,2 mannosides sont étudiées dans le cadre d’un projet ANR alliant 3 équipes (l’U995-2, l’UMR-CNRS 7203-Ecole Normale Supérieure de Paris et l’UMR-CNRS 8576, Villeneuve d’Ascq) en utilisant le PLM et une mannoprotéine contenant des chaînes d’oligomannosides tronquées. Les premiers résultats montrent que dépendant de leur glycosylation, les composés fongiques présentent ou non une activité pro-inflammatoire (TNFalpha et IL1beta).

Analyse des relations structure/activité des glucanes fongiques : Les glucanes fongiques sont considérés comme de puissants stimulateurs des fonction pro-inflammatoires des cellules de l’hôte. Une analyse a été réalisée en ce qui concerne les effets de structures différentes de glucanes (beta-1,3 et beta-1,6) sur la reconnaissance par les cellules macrophagiques et leur stimulation.

Parallèlement, un programme destiné à évaluer les interactions moléculaires entre Candida et cellules de l’hôte a été développé. Il s’agit dans ce projet de définir d’une part les molécules importantes de la levure (adhésines, glycanes, protéines) impliquées dans la colonisation et l’infection mais également d’évaluer l’importance des molécules de l’hôte (Galectine-3, Dectine-1, MR,…) pour qu’il y ait colonisation et infection. Ce projet qui rassemble les Equipes 1, 2 et 4 de l’U995, des Equipes de l’Institut Pasteur de Paris, de l’Université de Dijon et de Toulouse-IRD et Sanofi, vise à définir des cibles thérapeutiques qu’elles soient sur l’hôte ou sur la levure, afin de limiter la colonisation conduisant à une potentielle infection (projet Aviesan-Sanofi).

Dans le cadre d’un réseau européen FP7 « AllFun », qui regroupe des équipes de différentes Universités Européennes (Italie, Hollande, Ecosse, Grande-Bretagne, Suisse, France et Roumanie) et qui concerne l’analyse de l’impact des différents oligomannosides sur les processus d’infection de la levure et la réponse de l’hôte, des mutants multiples pour chaque famille de mannosyl-transférases, dont celle des beta-1,2 mannosyl-transférases, sont générés et testés dans différents modèles d’infection. Sur de simples mutants présentant divers défauts de mannosylation, l’importance de la N-glycosylation dans l’interaction de la levure avec les cellules épithéliales a été établie. De même les défauts de mannosylation présentés par certains mutants (bmt6∆) conduisent à des réponses altérées des cellules macrophages, en particulier vis-à-vis du phospholipomannane.

CA530224

Phagocytose des levures Candida albicans par des cellules macrophagiques (d’après T. Jouault)

PRR

Les PRRs (senseurs de l’immunité innée) présents à la surface des macrophages et impliqués dans la reconnaissance de Candida albicans (d’après T. Jouault)

 

Axe physiopathologie clinique : Cet axe concerne des analyses génétiques associées à des études sérologiques et cellulaires à partir d’échantillons obtenus chez des patients présentant soit une maladie de Crohn, soit des patients susceptibles de développer une candidose invasive. Les recherches sont menées conjointement par l’Equipe de recherche U995-2 et par le versant bio-clinique du CBP. Cela permet une alliance entre recherche fondamentale et recherche clinique.

Elles font intervenir des secteurs hospitaliers de clinique (gastroentérologie – Pr Colombel, réanimation – Pr Mathieu) qui sont partie prenante dans les recherches.

Elles impliquent également des collaborations avec le CIC de Lille (Pr Libersa), le secteur de génomique du CBP (Pr Broly) et les généticiens et statisticiens des plateformes du CHRU (Dr Vasseur, Dr Gower, Dr Salleron, Pr Duhamel) ainsi que l’IMPRT.

Le but de ces études est de déterminer des gènes de susceptibilité à l’infection fongique impliqués dans la réponse de l’hôte mais également d’identifier l’effet de mutations touchant des gènes associés à la reconnaissance des glycanes dans la réponse immunitaire et sa régulation (ces recherches sont fondées sur différents programmes : Réseau européen “AllFun”, PHRC-2011, CHRT2011-Contrat d’Interface CHRU-Lille/Inserm/Aviesan).

En ce qui concerne la maladie de Crohn, l’influence de CARD8 gène codant pour un composant de l’inflammasome, de NOD2 et NOD1, impliqués dans la reconnaissance de produits bactériens, a été établie pour la régulation de la réponse adaptative vis à vis des glycanes.

Pour les candidoses systémiques, l’impact de mutations du gène MBL2 codant pour une collectine plasmatique impliquée dans la clearance des pathogènes dont les levures a également été déterminé.

Développement de biomarqueurs de candidose invasive (CI) : De nouveaux tests sérologiques sont développés pour le diagnostic des candidoses invasives. Ces tests sont destinés à permettre un diagnostic précoce des infections fongiques. Il est en effet nécessaire d’obtenir un diagnostic rapide de l’infection afin d’établir un traitement adapté aux patients, le délais de diagnostic étant directement corrélé à la mortalité. En particulier, ces tests sont fondés sur des protéines recombinantes de C. albicans exprimées chez E. coli dont l’importance en physiopathologie a été établie. Ils permettent d’améliorer de manière significative la sensibilité et la précocité du diagnostic. Plus généralement, ces tests font appel à des technologies en développement tels que la spectrométrie de masse, la résonance plasmonique de surface ou le multiplex.

 

RESPONSABLE :

Pr Boualem Sendid

tél: (+33)3 20 62 34 15

fax: (+33)3 20 62 34 16

 

MEMBRES :

Daniel Poulain, Dr es Sc, HDR (PU-PH, surn. Univ. Lille2)

Boualem Sendid, Pharm D, PhD, HDR (PU-PH)

Samir Jawhara, PhD, HDR (IR, Univ Lille 2)

Julien Poissy, MCU-PH

Séverine Loridant, PH, CHR de Lille

Marjorie Cornu, AHU, Lille2

Bernadette Leu (TR Univ. Lille2), secrétariat

Anne-Marie Clabaut (AjT Inserm)

Nadine François (TR CHRU)

Gautier Hoarau, AHU, Doctorant (3)

Rogatien Charlet, M2R

Keshia Koutekissa, M2R

Christopher Niles, M2R

 

Laura Choteau, Pharm, Thèse de l’Université Lille2, soutenue le 22/4/2016

Melissa Parny, M2R obtenu en 2015

Julien Poissy, MD, Thèse de l’Université Lille2, soutenue 2014

Flavie Courjol, Thèse de l’Université Lille2, soutenue Janvier 2014 (Post-doc)

Sébastien Damiens, Thèse de l’Université Lille2, soutenue Décembre 2012 (Chef de Projet Privé)

Romain Gérard, MD, M2R obtenu en 2013 (Chef de Clinique CHRU Lille)

Hélène Vancraeyneste, M2R obtenu en 2013

Depuis 2011, l’équipe s’est organisée autour de deux composantes principales, l’une fondamentale sous la responsabilité de Thierry Jouault (Unité Inserm U995-Equipe 2, Lille), l’autre bio-clinique sous la responsabilité de Boualem Sendid (Service de Parasitologie-Mycologie du Centre Biologie Pathologie – CHRU, Lille).

Depuis 2014 et dans l’optique du contrat quinquenal 2015-1019, la responsabilité de l’Equipe a été confiée au Pr Boualem Sendid.

 

ENSEIGNEMENTS :

Chacun des participants à l’Equipe est impliqué dans différents enseignements, en Science, du M1 à la thèse, en Médecine, dans tous les cursus, généraliste et spécialisé.

 

Master 2 Recherche

  • Master de Sciences et Technologies, Mention Biologie Moléculaire et Cellulaire,

Parasitologie/Mycologie fondamentale et médicale : Approches immunologiques de la défense anti-parasitaire,

Module Immuno-Mycologie

Universités Paris VI, Paris.

  • Biologie-Santé,

Module Génétique et Microbiologie

Responsable de la thématique “Enveloppes microbiennes” (C9)

Université Lille 1/Lille 2, Lille.

 

Master 1

  • Biologie-Santé,

Physiopathologie des maladies transmissibles (UE9)

“Protéomique et glycomique”

“Hypothèses infectieuses de certaines pathologies humaines : maladie de Crohn et Candida”

Université Lille 1/Lille 2, Lille.

  • Sciences, Technologies et Ingénierie de la Santé

Physiopathologie des maladies transmissibles (UE46)

Université d’Angers.

Autres

  • DCEM1, Cours de Parasitologie Mycologie
  • Med2, Cours de Parasitologie Mycologie
  • DES de Biologie Médicale, Parasitologie Mycologie
  • ILIS, Licence, CM parasitologie
  • DU de Mycologie Médicale, Université Paris Descartes
  • DU d’Hygiène hospitalière et prévention des infections associées aux soins, Faculté de Médecine, Université de Lille 2

 

LOCALISATION :

Où nous-trouver ?

 

PUBLICATION PHARES DE L’ÉQUIPE :

Short Fungal Fractions of β-1,3 Glucans Affect Platelet Activation

Vancraeyneste H, Charlet H, Guerardel Y, Choteau L, Bauters A, Tardivel M, François N, Dubuquoy L, Soloviev D, Poulain D, Sendid B, Jawhara S. American Journal of Physiology : Heart and Circulatory Physiology.

 

Role of mannose-binding lectin in intestinal homeostasis and fungal elimination. Choteau L, Parny M, François N, Bertin B, Fumery M, Dubuquoy L, Takahashi K, Colombel JF, Jouault T, Poulain D, Sendid B, Jawhara S. Mucosal Immunol. 2016 May;9(3):767-76.

 

Preliminary evidence for a serum disaccharide signature of invasive Candida albicans infection detected by MALDI Mass Spectrometry.

Sendid B, Poissy J, François N, Mery A, Courtecuisse S, Krzewinski F, Jawhara S, Guerardel Y, Poulain D. Clin Microbiol Infect. 2015 Jan;21(1):88.e1-6.

 

Characterization of the recognition of Candida species by mannose-binding lectin using surface plasmon resonance. Damiens S1, Danze PM, Drucbert AS, Choteau L, Jouault T, Poulain D, Sendid B. Analyst. 2013 Apr 21;138(8):2477-82.

 

Presence of Candida cell wall derived polysaccharides in the sera of intensive care unit patients: relation with candidaemia and Candida colonisation. Poissy J, Sendid B, Damiens S, Ichi Ishibashi K, François N, Kauv M, Favory R, Mathieu D, Poulain D. Crit Care. 2014 Jun 29;18(3):R135.

 

Voir toutes nos publications

 

FINANCEMENTS :

ANR

ANR: Programme Maladies infectieuses, immunité et environnement (MIE)

caBMT: Structure et fonctions des Beta-1,2 mannosyl transferases de Candida albicans

Europe

HEALTH.2010.2.4.5-2 : Infection and dysbiosis as the triggers of the development of inflammatory processes in allergies and autoimmune diseases

allfun

AllFun : Fungi in the setting of inflammation, allergy and autoimmune diseases:Translating basic science into clinical practices

Programme de recherche mixte Aviesan

(IPP, IRD, Inserm/Lille2, UB / Sanofi-Aventis) :

aviesan300135

Etapes précoces des infections systémiques par Candida albicans